VISIONI

un projet d’Eric Maestri/Ensemble L’Imaginaire

Musique : Daniele Ghisi et Eric Maestri
Mise en espace : Chiara Villa

Créations lumières : Chiara Villa e Victor Egéa
Eléctronique : Eric Maestri, Daniele Ghisi
Régie lumières Victor Egéa
Régie audio : Matthieu Zisswiller
Objets : Olivier Perriquet

Avec : Flutes, Keiko Murakami - Saxophones, Philippe Koerper
Avec : Piano, Maxime Springer - Percussions, Olivier Maurel

Production : Biennale de Venise, Ensemble L’Imaginaire, Tempo Reale.

Regroupant une pièce électroacoustique de Daniele Ghisi et une pièce instrumentale avec électronique d’Eric Maestri, Visioni est pensé comme une seule oeuvre. A travers des entités, des objets qui évoquent des machines hypothétiques, les sources électroniques y prennent vie. La continuité entre l’électronique et l’instrumental, passe d’un audible possible à un audible visible. Visioni est le résultat d’une étroite collaboration entre les compositeurs, les interprètes et le metteur en scène.

DATES

 

8 juin 2012

Hall des Chars

Strasbourg

 

5 octobre 2013

57e Biennale de Venise

Visioni, prima esecuzione assoluta, è un lavoro maturo ed eccezionale e si innesta nelle innumerevoli soluzioni che Fedele avrà scelto per farci ascoltare il peso e la duttilità della voce nella composizione contemporanea. La messa in scena, firmata da Chiara Villa è forse la parte più avvincente della pièce perché le scelte di regia aderiscono perfettamente al dettato musicale e ritmico. / Visioni, world premiere’, is a very mature composition and is part of the various pièces the curator Fedele selected in order to let us listen and feel the weight of “voice” in the contemporary music writing.The set signed by Chiara Villa  is maybe the most exciting part of the project because its choices are perfectly responding to the musical path.

 

Diana Marrone, Visioni, musica per occhi in world première, Altra Voce Altro Spazio, PR/UNDERCOVER, 7/10/2013

Un Concerto Grosso per oggetti visivi e sonori, luci, immagini e Gruppo Strumentale Sonoro. (…) Il risultato è interessante e l'attenzione dello spettatore è guidata all'ascolto dalle percezioni visive e viceversa e in parte svela l'invisibile che è sotto i nostri occhi. / Un Concerto Grosso pour des objets visuels et sonores, lumières, images et Groupe Instrumental Sonore (…) Le résultat est intéressant et l’attention du spectateur est guidée par l’écoute des perceptions visibles et vice-versa, et révèle l’invisible qu’est sous nos yeux.

 

Giuseppe Gavazza, Doppia Biennale, anzi multipla, TerPress, 24/10/2013

Belle interrogation sur la source du son (…) dans ce théâtre sonore y spatialisent une vingtaine de haut parleurs, des objets débridant l’imagination portée par une composition en deux parties, l’une de Daniele Ghisi, l’autre d’Eric Maestri. Éclairés par Chiara Villa ils surgissent d’une nuit de plateau, guidés par un métronome. L’ouvre prolifère telle une fugue où les rapports hommes-machines se renversent. Dans l’émotion d’un voyage intérieur.

 

VEP, L’Imaginaire plane sur la lagune, REFLETS, Octobre 2013

Copyright photos: l’Ensemble L’Imaginaire

visioni-9