IL DIARIO DI NIJINSKI

Opéra de Detlev Glanert

Livret de Carolyn Sitting d’après le journal de Vaslav Nijinsky

Livret italien Erdmuthe Brand et Carlo Pasquini

 

Direction musicale : Marco Angius

Mise en scène : Chiara Villa

Scénographie : Gregorio Zurla

Costumes : Stefania Coretti

Lumières : Alberto Biondi

Avec : Arianna Belloli, Martina Belvisi, Oliviero Giorgiutti,

Avec : Geremia Longobardo, Lorenzo Piccolo, Maria Tomassi

Production : Fondazione Cantiere Internazionale d’Arte

En collaboration avec : Opéra National de Aachen- Allemagne

Ce sont des extraits du journal intime de Vaslav Nijinsky qui servent de base au livret de l’opéra de Glanert. L’idée du compositeur étant  de représenter un homme qui s’enfonce dans la schizophrénie, la mise en scène montre comme en trois mois, Nijinsky est passé du refus de danser à l’écriture. Les six interprètes de Nijinsky écrivent partout, sur les murs, sur le sol, sur des cahiers éparpillés sur scène. La folie prend sa place.

DATES

 

juillet 2008

La prima italiana di Il Diario di Nijinsky di Detlev Glanert ha goduto al Cantiere d'Arte di Montepulciano di una realizzazione fresca e credibile e di ottimi interpreti musicali.

 

Alessandro Mastropietro, Schizofrenia o mania?, IL GIORNALE DELLA MUSICA, 21/7/2008

Nijinsky - 1
Nijinsky - 1
press to zoom
Nijinsky - 2
Nijinsky - 2
press to zoom
Nijinsky - 3
Nijinsky - 3
press to zoom
Nijinsky - 4
Nijinsky - 4
press to zoom
Nijinsky - 5.
Nijinsky - 5.
press to zoom
Nijinsky - 6
Nijinsky - 6
press to zoom
Nijinsky - 7
Nijinsky - 7
press to zoom
Nijinsky - 8
Nijinsky - 8
press to zoom
Nijinsky - 9
Nijinsky - 9
press to zoom

Copyright photos: Adriano Farina